Chaire UNESCO de Prospective

Recherche

Nos réseaux

Transport durable et mobilité

Transport durable et mobilité

La mobilité et plus généralement le transport est au centre des préoccupations actuelles des pays africains. L’adéquation entre l’offre et la demande en transport dans les métropoles reste depuis des décennies une équation insoluble pour les gestionnaires des transports urbains. Les villes font face à une demande en transport sans cesse croissante, conséquence d’une urbanisation accélérée, illustrée par un étalement spatial sans précédent et un croît démographique rapide. De ce fait, l’urbanisation s’étend très loin du centre-ville et le service public de transport se trouve, dans bien des cas, limité en termes capacitaire lorsqu’il existe. Cette réalité est tout aussi présente dans le milieu rural. Les solutions endogènes sont multiples, mais mal organisées pour résoudre efficacement le problème. Les transports individuels et collectifs d’une part, institutionnels et populaires voire informels d’autre part, cohabitent dans ces centres urbains sans toutefois parvenir à l’équilibre souhaité. Ces différents modes mettent en relation les individus et les lieux, soutiennent l’économie et assurent les interactions sociales. Ce rôle primordial fait du transport un secteur vital dans le fonctionnement des territoires. Mais, il peut être aussi source de problèmes. Les externalités négatives qu’il génère sont nombreuses. Il se pose le problème du réchauffement climatique dont le transport constitue l’une des principales causes et l’insécurité routière devenu un fléau mondial avec des coûts humains et économiques bien plus importants dans les pays les moins avancés. Aujourd’hui, il est question de moderniser les systèmes de transport urbain. Cette modernisation passe par l’intégration du digital dans les pratiques, services et dispositifs de gestion de la mobilité et de la mise en œuvre des transports capacitaires dans les grandes métropoles africaines. Toutes ces évolutions font écho auprès des chercheurs, des disciplines des sciences sociales, réunis au sein du Pôle « Transport Durable et Mobilité », pour porter la réflexion sur les diverses problématiques que soulève le secteur du transport et anticiper sur le futur.

Axes 1 : « Analyse prospective des pratiques de mobilité en contexte africain » Les nouveaux segments de mobilité en pleine expansion comme la mobilité douce, partagée, électrique ou connectée influencent de plus en plus le quotidien des usagers en Afrique. Cet axe consistera à analyser les pratiques de mobilité, réaliser des diagnostics et élaborer des scénarios sur ces nouvelles formes de mobilités.

Axes 3 : « Sécurité dans les transports : état des lieux et perspectives » La sécurité dans les transports est un enjeu primordial pour les Etats africains et constitue l’un des fondements de tout citoyen de se déplacer sans crainte. L’Organisation Mondiale de la Santé (2018) indique que le taux de mortalité en Afrique dans les accidents de la route est de 26,6 décès pour 100 000 habitants, soit près de 3 fois plus que celui de l’Europe. Pour juguler tous ces maux, les Etats attendent utiliser les ressources numériques. Pour ce faire, les perspectives concernant la sécurité dans les transports méritent une attention particulière.

Axe 4 : « Mobilité inclusive en Afrique : état des lieux, enjeux et perspectives » : La mobilité inclusive impose une accessibilité de toutes les catégories sociodémographiques aux différents modes et moyens de transport. En Afrique subsaharienne et particulièrement dans les métropoles, les systèmes de transport existants sont loin de répondre aux préoccupations de toutes les catégories sociodémographiques. Cet axe permettra de mener des études sur les mobilités plus appropriées aux déplacements des usagers, mais surtout porter une attention sur la mobilité des personnes en situation de handicap et des femmes qui ont des besoins spécifiques non pris en compte dans les offres de services existantes.

Axes 5 : « Politiques publiques et gouvernance des transports en Afrique : défis et perspectives » : Les défis des politiques publiques et des gouvernances des transports en Afrique sont nombreux tant sur le plan des infrastructures, des acteurs et de la législation. Ainsi, il urge que les Etats s’inscrivent dans une perspective de durabilité en ayant un regard bienveillant sur tout le secteur. C’est ce que cet axe tentera de faire à travers des études diagnostiques et de veille.

Menu

Actualités